Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Nouvelle publication à venir

    Jean ABEL, A la recherche

    (Editions L’Autre incertain, 2012)

    56 pages (15x21 cm)

    Dans ces pages, j’expose brièvement une hypothèse, une manière de voir, qui a bouleversé ma vie, et que je propose à votre examen. J’ai voulu montrer comment au long d’un long ministère dans les églises réformées, j’ai été amené à revoir fondamentalement mon statut de chrétien à l’aube du XXIème siècle. Ma réflexion théologique, au contact du document biblique sur les traces de Jésus de Nazareth, m’a conduit à penser les religions comme seules responsables de la mort de Dieu. Je me définis dorénavant comme radicalement a-religieux. Dans ce nouveau contexte, il m’est apparu que la foi chrétienne est le pur don d’un Dieu inconnaissable — que nous ne pourrons jamais rencontrer autrement que dans la vie scandaleuse de Jésus-Christ. L’athéisme est dès lors pour moi le seul postulat honnête du genre humain perdu dans l’univers énigmatique dont parle Pascal. Ainsi donc l’homme est condamné à mener une existence en absence de Dieu et cette existence libérée du religieux, je l’appelle laïque et elle m’apparaît comme la seule où nous puissions nous rencontrer comme citoyens appelés à œuvrer ensemble au service des humains. Reste pour moi l’attente inimaginable d’un Royaume où Dieu sera tout en tous.

     

    Jean ABEL propose deux rencontres-causeries autour de ce petit livre. L’une le dimanche 1er juillet à 15h chez eux à

    Gruas, 07360 St Vincent de Durfort

    (renseignements-inscriptions : g.abel@free.fr, 0475662515).

    L’autre le dimanche 16 septembre à 15h chez O.Abel,

    14 Rue ND de Lorette, 75009 Paris

    (renseignements : o.abel@free.fr, 0142858688).

    - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -- - - -